Orchidées sauvages

 

jean-goovaerts-guide-nature-florennes-orchidees-groupeEn Belgique on trouve des coquelicots dans les champs, des pâquerettes dans les jardins et des anémones dans les bois mais saviez-vous que des orchidées croissent pas loin de chez vous? Hier, j’en ai découvert une station d’une centaine de sujets, des orchidées tachetées, dans un bois de Florennes. Elles y poussent humblement le long du chemin mais à y regarder de plus près ces fleurs sont de petits bijoux, ornées de points et de tirets rose/violet sur fond blanc.

jean-goovaerts-guide-nature-florennes-orchidee1L’orchidée tachetée, ou Orchis maculata, pousse dans un milieu frais à humide et sur sols argileux, acides. Ses feuilles, toutes à la base de la plante, sont parsemées de taches noires, d’où le genre « tachetée » qui lui a été attribuée. Son nom scientifique officiel est Dactylorhiza maculata. Dactylorhiza parce que ses racines (rhizomes) sont organisées comme les doigts d’une main.

jean-goovaerts-guide-nature-florennes-orchidee-feuille

 

En Chine et au Japon, l’orchidée est vénérée pour ses valeurs esthétiques et artistiques. Et c’est Confusius qui comparait son apparence à celle de l’homme supérieur, accompli, et son parfum à celui de l’amitié.

Elle possède un sosie, l’Orchis de Fuchs, que seuls des experts sont capables de différencier en examinant les fleurs (« son labelle médian est nettement plus long que les latéraux » …). Sauf que …. elle ne se retrouve que un sol sec et calcaire, ce qui est probablement plus évident pour un profane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *